github twitter mastodon email
2021 : retour sur 2020
Dec 31, 2020

Bon. 2020.

Déjà, un peu honteux : entre mon bilan de 2019 et mon bilan de 2020, il n’y aura eu qu’un seul post sur ce blog. C’est forcément lié au fait qu’il était au sol pendant près de 6 mois, mais j’en parlerai dans un autre article.

Et au final, ça en dit long sur cette année 2020 : elle est passée à toute allure. Et pendant qu’elle passait, j’avais à la fois l’impression d’avoir enfin du temps pour moi, et l’impression également d'être débordé sous mes envies et mes projets.

Durant cette année, je n’ai fait que très peu de travail associatif. Je n’ai que très peu milité. J'étais chez moi, j'étais bien. Je prenais plaisir à faire des trucs juste pour le fun, et je me ressourcais un peu. Il faut dire qu’en mai, mon post en dit long [1]. J'étais à bout de nerfs. Je ne voulais plus me montrer où que ce soit. Je voulais juste faire mes bails et avoir la paix.

Confiné, j'étais dans mon cocon, et j’y étais pas si mal. Je redoute la fin de tout ça. Je redoute de ne plus trouver de temps pour moi. Je redoute de ne plus pouvoir avancer sur les projets sur lesquels je souhaite avancer. Je sais déjà que je vais devoir abandonner au moins une chose, et je n’en ai pas envie.

Bref, une petite liste de tout ce que 2020 a été pour moi et de ce que ça va éventuellement provoquer en 2021.

Pour vos beaux yeux et pour mon petit égo, voici Le Bilan 2020.

Côté Associatif/Militant, en 2020, j’ai :

  • Finalement donné signe de vie après une demande reçue il y a presque un an pour éventuellement proposer une conférence
  • Été convié à proposer des chroniques radio
  • Presque maintenu Peertube et Mastodon
  • Quitté le bureau de la FFDN
  • Fait du support
  • Fait quelques manifs malgré la situation

TL;DR : gros break, je ne me suis remis en selle que ces derniers mois. J’ai lâché du lest.

Du côté de ma vie personnelle, j’ai :

  • Continué le tir à l’arc, et été contraint de ne pas tirer pendant des mois
  • Commencé à fréquenter une asso anarqueer en tout début d’année
  • Terminé (presque) de me monter un setup gamer de qualité, avec le nécessaire pour streamer
  • Enregistré et monté (bientôt diffusé) un podcast
  • Commencé à bosser sur une saga mp3
  • Accueilli un potichié (qui a encore bien du dressage devant lui…)
  • Cuisiné beaucoup plus et plus varié
  • Repris contact avec des gens, encore
  • Coupé le contact avec d’autres gens, la paix
  • Vu pas loin d’une centaine de films
  • Perdu 20kg, en changeant ma façon de manger et en me mettant au sport sérieusement
  • Pu constater un gain de force en parallèle, donc c’est pas juste le muscle qui fond, ça va
  • Perdu le serveur de juillet à novembre, donc perdu puis rescucité ce blog
  • Peu vu mes proches, mais avec beaucoup de bien⁻être et de bienveillance
  • Fait beaucoup d’introspection
  • Obtenu une augmentation de salaire
  • Me suis offert quelques jours de vacances au bord de l’Océan

TL;DR : je me suis recentré sur moi-même, sur la création, sur le loisir. Ça m’a fait du bien.

Cette année était compliquée. Elle m’a apporté une stabilité sociale et psychologique que je sais malheureusement précaire, puisque la crise prendra sans doute fin un jour. L’année dernière, j'écrivais « Peut-être que 2020 va nous offrir du gros kiff aussi, alors ? ». Je ne vais pas vous dire que c'était le cas, parce que ça a été compliqué. Cependant, comme pour beaucoup de gens, le COVID-19 [2] a été pour moi l’occasion de m’arrêter et de prendre le temps de respirer. De faire du tri, de faire le point, de trouver ce qui me faisait envie, ou pas.

J’aurais bien voulu voir plus mes camarades. J’aurais bien voulu faire plus de choses, dans plein de domaines. J’espérais faire des compétitions au Tir à l’arc. J’espérais participer à l’AG de la Fédé. Faire des concerts. Des soirées. Je n’ai pas fait autant que j’aurais pu, mais j’ai fait des choses que je n’aurais jamais pu faire sans ce moment de calme, où tout s’est arrêté un peu.

Je ne suis pas serein pour 2021. J’en ai marre de mettre un masque dès que je sors depuis bientôt un an − pas parce que je doute de son utilité, mais parce que c’est marrant pour personne. J’en ai marre de ne pas savoir de quoi demain sera fait, de ce qui va encore être décidé. Je suis épuisé par notre Gouvernement. Je suis agacé par la population qui se laisse séduire par des discours mensongers et affabulateurs et se croit révolutionnaire quand elle sombre en réalité dans l’obscurantisme.

En parallèle, je suis heureux d’avoir un peu travaillé qui je suis, et ce que je veux devenir. Et je suis plein d’espoir, parce que je veux que 2021 sonne comme la concrétisation de certains projets. Je vois que les gouttes d’eau font déborder des vases, et que ça crée des militant⋅e⋅s vénères qui vont pas lâcher. Parce qu'à un moment, il va falloir que le monde change. Parce qu'à un moment, il va falloir que ça cesse. Ce ne sera certainement pas en 2021, mais on pourrait en faire une bonne année quand même.

Alors bonne année à tou⋅te⋅s :) !


  1. https://blog.cyphergoat.net/blog/quest-ce-quon-veut/ ↩︎

  2. Oui, je dis LE. ↩︎